À propos de la Compagnie

La Compagnie Soon Kâ voit le jour en 2006.

Elle est  fondée par la styliste/costumière Sûan Czepczynski qui ressent le besoin, dans son envie d’échanges culturels et dans sa recherche de l’autre dont ses vêtements sont le reflet, de trouver une nouvelle forme de spectacle multidisciplinaire qui puisse donner une vie à ses créations.

Ainsi naît le défilé/spectacle.

Ayant comme but de s’éloigner du concept froid et strictement commercial du défilé classique, les mannequins sont remplacés par des danseuses, la bande son par des musiciens en live et les modèles créés deviennent source d’inspiration pour des tableaux chorégraphiques porteur d’un sens, d’une émotion, d’une histoire.

Après plusieurs défilés/spectacles représentants le mélange des diverses cultures, la fascination des formes et des couleurs japonaises l’emportent et donnent vie à un défilé/spectacle sur le thème des Geishas présenté à l’Opéra Berlioz ainsi qu’au parc des expositions de Montpellier.

En 2009, en collaboration avec la chorégraphe Nathalie Mangwa, Sûan Czepczynski approfondi sa recherche sur la culture japonaise en réalisant le défilé/spectacle KI SHIN.

Avec KI SHIN le concept du défilé/spectacle commence à prendre une véritable dimension artistique, les modèles deviennent costumes, point de départ pour une recherche chorégraphique, le défilé s’apparente de plus en plus à la danse.  

Aujourd’hui, l’intention de donner à son concept une dimension de plus en plus créatrice, l’envie de donner à ses images une structure, un lien, voir une histoire ainsi que le besoin de ressentir ce nouveau défilé/spectacle comme une création artistique à part entière entre le théâtre et la danse ont poussé Sûan Czepczynski à faire appel au metteur en scène Luca Franceschi pour ce nouveau projet : KAN’JI.

Publicités